Le corps du jeune homme a été découvert derrière un immeuble commercial de la rue Wellington Nord.

Une suite de «gestes téméraires», selon la coroner

Une suite de «gestes téméraires», selon la coroner  Une suite de «gestes téméraires» serait à l'origine du décès d'un jeune homme retrouvé mort le 3 octobre dernier au centre-ville de Sherbrooke.
La coroner Chantal Bernier a rendu public son rapport sur le décès d'Alexandre Roy, un Sherbrookois dont le cadavre a été découvert par un passant dans un petit stationnement situé derrière le commerce la Bouquinerie, sur la rue Wellington Nord.
La coroner Bernier en vient à la conclusion qu'il s'agit d'une mort purement accidentelle.L'homme de 26 ans avait pris de l'alcool et de la drogue, précise-t-elle. Il aurait tenté d'escalader une falaise très escarpée à cet endroit et serait tombé au sol.
Un seul témoin se trouvait sur place, mais ce dernier, un ami du défunt, était aussi intoxiqué, ce qui rend difficile d'expliquer ce qui a pu se passer exactement.
La coroner précise  que la victime était un jeune homme reconnu pour sa bonne santé physique et mentale.