La Sherbrookoise Anne-Sophie De Baets a les yeux sur l'or alors qu'elle s'envolera sous peu vers l'Italie où elle participera aux Championnats du monde junior d'Ultimate frisbee avec l'équipe nationale.

Une Sherbrookoise avec Équipe Canada

Une Sherbrookoise sera des prochains Championnats du monde junior d'Ultimate frisbee (WJUC) qui se dérouleront en Italie dans moins de deux semaines.
Même si elle n'est âgée que de 17 ans et qu'elle demeure peu expérimentée - elle a commencé à jouer il n'y a qu'un an et demi -, Anne-Sophie de Baets a été sélectionnée par Équipe Canada au lendemain d'un camp d'entraînement à Vancouver pour défendre les couleurs de l'unifolié à Lecco, une ville située dans le nord de l'Italie, du 20 au 26 juillet prochain.
« Il me l'ont annoncée pendant une conversation vidéo en juin. J'étais vraiment contente. C'est ma première année de frisbee et je suis déjà sur l'équipe canadienne pour aller représenter mon pays en Italie. Ça fait trois semaines et j'en parle encore à tout le monde. C'est vraiment le fun! » se réjouit la principale intéressée.
Il faut dire que l'athlète qui vient de terminer ses études secondaires à l'École secondaire de Bromptonville avait déjà ses points de référence sur les grands terrains après avoir joué au soccer pendant dix ans et qu'elle ne vit que pour l'Ultimate frisbee depuis qu'elle a touché au disque pour la première fois.
« Il manquait une joueuse dans l'équipe de frisbee de l'école. Je suis allée jouer un tournoi avec eux et j'ai eu la piqûre. J'ai commencé à jouer à l'école et dans les ligues civiles pendant l'hiver à l'intérieur et depuis, je n'ai pas arrêté », fait-elle remarquer pour expliquer son ascension rapide.
De Baets évoluera à la position de « cutter », un rôle qui lui permettra d'exploiter l'ensemble de ses habiletés lors des WJUC, une compétition biennale.
« Je suis parmi celles qui coupent les passes et qui doivent se démarquer pour faire avancer le jeu. Il faut de la rapidité, de l'agilité pour attraper les passes et de la communication avec les autres joueurs. »
Ruée vers l'or
À écouter Anne-Sophie De Baets, il n'y a pas qu'au hockey que l'équipe nationale vise la plus haute marche du podium d'entrée de jeu. Faisant partie des favorites année après année, l'équipe canadienne voudra améliorer son résultat de 2012, en Irlande, où elle avait obtenu le bronze aux dépens des Allemandes.
« Avec Team Canada, l'objectif c'est la médaille d'or et elle ne l'a pas obtenue la dernière fois. La phrase c'est ''Going for gold'', souligne De Baets, qui s'envolera vers la bottine le 15 juillet. L'équipe est confiante de finir première au classement, mais aussi dans le top de l'esprit sportif. »
« L'esprit de famille »
Tant qu'à être de passage en Italie, Anne-Sophie De Baets n'allait certainement pas se contenter d'un seul tournoi. Elle fera également partie de l'équipe sherbrookoise mixte Gecko, qui participera quant à elle aux Mondiaux qui se dérouleront du 2 au 9 août, toujours à Lecco. Étonnamment, là où plusieurs athlètes pointeraient le dépassement de soi ou la volonté constante de s'améliorer pour expliquer leur passion, celle d'Anne-Sophie pour le frisbee provient plutôt des joueurs qu'elle est appelée à côtoyer.
« C'est les gens, c'est un esprit de famille : le spirit. C'est le mot que tout le monde sort au frisbee. Il n'y a pas d'arbitres alors il faut que tout le monde s'entende. C'est différent des autres sports », résume-t-elle.