L'annonce de la tenue de la première célébration de la diversité sexuelle à Sherbrooke, le 24 août au parc Jacques-Cartier, a été faite en présence de Myriame Pelletier-Gilbert, du CIOSAL (AÉCS), Annie Marier, de la FEUS, Yannick Dallaire, de IRIS Estrie, Marie-Pier Boisvert, du REMDUS et Martin David, de l'AGLEBUS.

Une première fête de la diversité sexuelle

C'est dans le but de montrer que « tout le monde peut se sentir libre d'être lui-même, ouvertement, sans crainte de discrimination » que se tiendra le 24 août, au parc Jacques-Cartier, la première célébration de la diversité sexuelle à Sherbrooke, intitulée « Fière la fête ».
Il s'agit d'une initiative du Regroupement des étudiantes et des étudiants de maîtrise, de diplôme et de doctorat de l'Université de Sherbrooke (REMDUS), portée également par la Fédération étudiante de l'Université de Sherbrooke (FEUS) et avec la collaboration de nombreux groupes prônant l'ouverture d'esprit et le refus de toute discrimination envers les gais, les lesbiennes, les bisexuels (les), les transgenres, les transsexuels (les) et autres.
Du nombre, on retrouve IRIS Estrie, l'Association des gais, lesbiennes, bisexuel-le-s et allié-e-s de l'Université de Sherbrooke (AGLEBUS) et le Comité identités et orientations sexuelles et amoureuses libres du Cégep de Sherbrooke (CIOSAL). L'activité de samedi prochain sera également une occasion de faire connaître leurs services à la population.
Texte complet dans La Tribune de mardi.