En date du 31 juillet, les responsables de la lutte contre l'évasion fiscale ont reçu plus de 1000 appels, dont 310 provenaient de dénonciateurs.

Une nouvelle forme de fraude signalée

Une citoyenne du territoire desservi par la Régie de police de Memphrémagog (RPM) a eu la présence d'esprit de se méfier d'un appel téléphonique frauduleux au sujet d'une transaction par carte de crédit.
Selon la RPM, la victime a reçu l'appel dans lequel un message enregistré l'informe que son dernier paiement à une institution de crédit n'a pas été effectué.
Pour corriger la situation, la victime doit appuyer sur une touche du téléphone. « Elle est alors mise en contact avec une personne qui lui demande ses détails, dont bien sûr, le numéro de carte de crédit », raconte Paul Tear, agent relationniste de la RPM.
« Heureusement, la plaignante a été vigilante et a donné un faux nom et un faux numéro de carte. Selon elle, l'appel reçu semblait véridique et professionnel. »
La RPM tient à aviser les gens que cette nouvelle forme de fraude pourrait sévir en région. « Présentement, nous n'avons qu'une plainte, mais la façon d'opérer nous laisse croire que d'autres personnes pourraient recevoir ce genre d'appel », dit M. Tear.
« Nous insistons pour aviser les gens qu'on ne doit jamais donner aucun détail personnel à toute personne qui entre en contact avec eux. En cas de doute, avisez la personne que vous allez faire les démarches vous-mêmes puis raccrochez. » 
À l'autre bout du fil, les fraudeurs vont insister sur la nature urgente de l'appel, avertit Paul Tear. « Ne cédez pas à la pression, raccrochez. Si votre doute persiste, appelez directement la compagnie pour vérifier. Vous pouvez dénoncer toute forme de tentative de fraude au Centre antifraude du Canada. »