Une halte plutôt qu'un port d'attache

Ça nous faisait une belle jambe de voir l'Orford Express associé à Sherbrooke et à son Marché de la gare, pas vrai ? Le train touristique était une vitrine exceptionnelle.
Je parle au passé car 75 pour cent des départs se feront dorénavant à partir de Magog. Au lieu d'être le quai d'embarquement de 40 000 passagers, le Marché de la gare ne sera plus qu'une halte d'une trentaine de minutes durant le trajet Magog-Sherbrooke-Magog. L'Orford Express déménage et une bonne partie de ses retombées économiques suivront.
     À lire dans La Tribune de jeudi.