Une épine dans le pied

Nous avons  tellement été exposés aux abus de fonds publics que déprogrammer la « machine à s'indigner » ne sera pas l'affaire d'une journée. Quand même, outre le nouveau tronçon de l'autoroute 410 qui coûtera beaucoup moins cher que prévu, la Ville a accumulé des économies de chantiers de 1 M $ qui sont réinjectées sur le boulevard Bourque.
Notre argent fait plus de chemin mais mon pied blessé, lui, beaucoup moins. Mon damné cerveau a la tête dure. Réapprendre à marcher, c'est comme entretenir des rues : faut être heureux de mettre un pas devant l'autre.
À lire dans La Tribune de mercredi.