Une épicerie serait construite en bordure de Lionel-Groulx

La Ville va de l'avant dans sa procédure de changement de zonage pour permettre la construction d'un marché d'alimentation en bordure du boulevard Lionel-Groulx, entre les rues Prospect et Jean-De Lafontaine, derrière la salle de Témoins de Jéhovah.
Au conseil municipal, lundi, les élus ont accepté les recommandations pour un projet du Groupe Custeau Immobilier qui comptera également une pharmacie et une clinique médicale.
Dans les cartons depuis près de trois ans, le projet comprendrait un marché d'alimentation de proximité de 36 800 pieds carrés. Un deuxième bâtiment de trois étages accueillerait les services liés aux soins de santé. Il aurait une superficie de plancher de 13 670 pieds carrés par étage. Tous ces établissements partageraient une aire de stationnement de près de 280 cases. Deux entrées seraient aménagées sur la rue Émile-Zola et deux autres sur le boulevard Lionel-Groulx.
Éviter le déséquilibre
Consulté à ce sujet, l'organisme Commerce Sherbrooke s'était montré favorable à condition que la superficie du marché d'alimentation soit limitée pour éviter de « déséquilibrer la structure commerciale du pôle du Carrefour de l'Estrie », lit-on dans le sommaire décisionnel de la Ville de Sherbrooke.
Une étude d'impact sur la circulation avait aussi été effectuée en décembre 2011 et a été bonifiée en 2012 pour assurer un niveau de service acceptable une fois le développement résidentiel et commercial du secteur terminé.
La conseillère du district de Beckett Christine Ouellet s'est tout de même inquiétée de l'impact du projet sur la circulation. « Une problématique que je vois qui souligne l'intérêt de faire une consultation publique, c'est que ça augmentera la circulation automobile dans ce secteur résidentiel. Dans l'immédiat, il y a une garderie et il y a déjà un afflux important de voitures. La rue Émile-Zola devient une voie de transit entre Lionel-Groulx et Duvernay, donc on peut supposer qu'en ayant deux commerces, l'achalandage augmentera d'autant plus. »
L'objectif est toutefois d'en faire un pôle de quartier où les citoyens pourront se rendre à pied.
Du même coup, la procédure de changement de zonage suit également son cours pour un terrain de l'autre côté de la rue Jean-De Lafontaine, entre le boulevard Lionel-Groulx et la rue Émile-Zola. Zoné commercial et permettant la construction d'une station-service, ce terrain permettra dorénavant les constructions résidentielles. Le promoteur, toujours le Groupe Custeau Immobilier, souhaite y ériger deux habitations multifamiliales de quatre étages et 24 logements. Un talus avec plantation d'arbres devrait être construit le long du boulevard Lionel-Groulx pour limiter les impacts du boulevard sur les immeubles projetés. L'entrée du stationnement se fera exclusivement de la rue Émile-Zola.
Une séance d'information pour présenter le projet est projetée.