Une dernière salle comble pour Georges Hamel

Même après son décès, Georges Hamel aura réussi à attirer les foules. Samedi en fin de journée, on pouvait compter près de 2000 personnes massées à l'entrée de l'église Saint-Frédéric espérant être en mesure de trouver un siège dans une salle n'en comptant que 1200.
Plusieurs ont donc dû se tenir debout près des portes, alors que d'autres ont carrément été forcés de rentrer à la maison. À l'extérieur, un petit groupe de fans veillait et n'a pas manqué de se recueillir, même s'il n'a pu se faufiler jusque dans la nef. C'est notamment le cas de Patrick Lacerte.
«Je n'ai pas été en mesure d'entrer, car je n'avais pas de place réservée, mais j'ai tout de même tenu à lui rendre hommage de l'extérieur. Ma soeur est sortie avec un de ses cousins proches et je suis devenu un grand amateur de sa musique, mais surtout de l'homme. C'est un très grand homme. Son décès représente un grand manque, mais je sais qu'il demeurera dans nos vies pour le restant de nos jours», a-t-il dit.
À l'intérieur, les filles du gentleman du country, Caroline et Maryse ont certainement livré le témoignage le plus fort en émotion à l'intention de leur père disparu. Combattant les larmes, elles ont tour à tour pris la parole afin de lui témoigner leur amour.
«Merci pour ces belles années au cours desquelles tu auras tout fait pour tes enfants et tes petits-enfants. Tu nous as appris à ne jamais baisser les bras et à aimer les autres, à aimer la vie. Papa, c'est le plus fort», ont-elles affirmé, avant de remercier le public de l'avoir tant aimé.
Le filleul du disparu, Pierre-Luc, et Steve, un de ses neveux, ont également prononcé quelques mots devant la salle bondée au cours d'une cérémonie qui aura duré environ deux heures. On n'a évidemment pas manqué de souligner les succès de Georges Hamel au cours de ses 40 ans de carrière, en plus de faire entendre quelques-unes de ses chansons.
Parmi les personnalités publiques qui ont assisté aux funérailles, notons la présence de Renée Martel et de quelques membres de la famille Bessette. C'est toutefois la présence de Marie-Denise Pelletier qui a été la plus remarquée. Cette dernière a entonné le traditionnel Ave Maria avant de prendre le micro au nom d'Artisti et de l'Union des artistes.
«C'est une chose très difficile pour moi de chanter ici, mais je tenais à être là pour mon ami Georges. Il a été membre du C.A d'Artisti pendant près de 14 ans. Même s'il se présentait fatigué et amaigri au cours des dernières années, il tenait à remplir sa tâche. Il était fier de représenter ses confrères de la musique country», a-t-elle raconté.
Soixante chansons
C'est au prêtre Jean-Noël Laplante qu'on a confié le mandat de présider la cérémonie et il ne l'a pas trouvé de tout repos. Il faut dire que l'homme d'Église était un bon ami de Georges Hamel et qu'il a eu l'occasion de l'accompagner jusque dans son dernier souffle. Il se souvient que la veille de son décès, le 25 février, il était toujours aussi déterminé à vaincre la maladie.
«Il m'a dit: tu sais Jean-Noël, j'ai 60 chansons d'écrites et, si Dieu le veut bien, je pourrai les chanter. Il voulait se battre, il voulait retourner partager son message d'amour. J'ai été privilégié de la côtoyer. C'était un grand ami», a conclu le prêtre.
Né le 20 janvier 1948 à Sainte-Françoise-de-Lotbinière, Georges Hamel s'est éteint le 26 février dernier à l'âge de 66 ans. Le prolifique chanteur a lancé 44 albums au cours des 40 dernières années et remporté quatre Félix en carrière. Bien qu'il n'ait eu que très peu d'apparitions à la radio commerciale, il est à ce jour, l'un des artistes ayant vendu le plus d'albums au Québec. Avant de lancer ses deux derniers opus, au cours des derniers mois, il en avait déjà écoulé plus de 2 millions d'exemplaires.