Une autre étape franchie dans le projet de la maison Merry

Alors que fait rage le débat sur l'avenir de l'îlot Tourigny à Magog, la Ville annonce avoir terminé l'analyse des biens meubles à l'intérieur de la maison Merry et les fouilles archéologiques préventives à l'extérieur.
La firme Muséoconseil, mandatée par la Ville de Magog, a terminé récemment l'analyse des biens meubles à conserver et à aliéner en fonction du concept d'interprétation. Elle a aussi formulé une proposition quant à la manière de disposer de ces objets.
Lors de la séance publique de lundi soir, le conseil municipal a entériné cette proposition qui se décline en quatre groupes d'objets. Tout d'abord, les biens significatifs à utiliser dans le concept d'interprétation à des fins d'animation et de mise en valeur. Ces derniers, qui représentent un héritage important pour la communauté magogoise, seront entreposés par la Ville jusqu'à la concrétisation du projet.
Parallèlement, des objets qui ne sont pas reliés au projet et qui nécessitent des conditions particulières d'entretien ou de conservation seront proposés à des musées de la région.
Ensuite, quelques biens meubles seront retournés aux vendeurs et anciens propriétaires de la maison, comme prévu lors de l'acquisition de la maison Merry par la Ville de Magog. Finalement, les autres biens meubles seront cédés à la Société d'histoire de Magog.
Rappelons que ces biens meubles ont été acquis dans le but de les protéger pour un éventuel projet de mise en valeur. La Ville de Magog et la Société d'histoire de Magog ont travaillé en collaboration depuis l'acquisition des
biens jusqu'à la réalisation de cette importante étape du projet.