Une autre démission au C.A. de Destination Sherbrooke

La crise qui secoue l'organisme Destination Sherbrooke semble prendre de l'ampleur. Un autre membre de son conseil d'administration a présenté sa démission.
<p>Jean Audet</p>
Jean Audet, qu'on connaît comme le propriétaire du Grand Times Hotel, joint sa voix à celles de Daniel Schoolcraft et de Claude Castonguay qui ont démissionné la semaine dernière.
Il estime que ce C.A. est superflu compte tenu de la façon d'agir de l'administration municipale face à Destination Sherbrooke.
«Ma présence n'a donc aucun effet sur l'avenir de Sherbrooke», écrit-il dans sa lettre de démission dont La Tribune a obtenu copie.
«J'aime profondément cette ville et cette région, ajoute-t-il.  Je salue le dévouement des membres bénévoles de ce conseil d'administration.»
Rappelons que l'organisme Destination Sherbrooke a été ébranlé la semaine dernière par la démission de deux membres de son conseil d'administration, Daniel Schoolcraft et Claude Castonguay.
Ils ont quitté leurs fonctions en raison d'un désaccord sur les orientations de l'organisme voué à la promotion touristique de la ville à la suite d'un récent lac-à-l'épaule tenu par les élus sherbrookois.
Ceux-ci se plaignent des orientations prises en ce qui concerne la gestion des parcs natures et des pistes cyclables par la Ville de Sherbrooke ainsi que la baisse du financement.