Une auteure veut donner envie de prendre soin de soi

S'outiller pour reprendre le contrôle de sa santé, voilà l'objectif qu'avait en tête Tahnie Parent en écrivant son livre. Avec Envie; prendre le pouvoir sur ma santé, elle a voulu produire un guide lumineux, pratique et applicable.
«En terminant le livre, les résultats vont se faire sentir, vont se vivre», assure l'auteure qui est maman de deux enfants. Le spectre qu'elle couvre est large. De l'impact des pensées sur le bien-être à l'alimentation en passant par la compréhension de la maladie, Tahnie Parent souhaite s'éloigner de ce «climat de peur» qui tend à caractériser notre approche envers la santé.
La peur des polluants n'est qu'un exemple parmi d'autres. «Nos inquiétudes, la peur, l'anxiété maintiennent nos énergies très basses», explique-t-elle.
«Il n'y a pas que les pensées qui peuvent avoir un impact sur notre corps. Notre corps aussi peut avoir un impact sur nos pensées», ajoute-t-elle.
L'utérus serait l'un de ses organes capables de générer des «molécules de pensées». Mais l'approche de Thanie Parent reste somme toute assez globale.
«La ligne directrice qui m'a propulsée, c'est le fait scientifique qui existe et qui dit que lorsqu'on a un bon taux vibratoire, on est en santé», raconte-t-elle. Et si ce «taux vibratoire» peut se mesure par des machines en radiesthésie, elle préfère amener les gens à suivre leur instinct.
Elle-même a suivi son instinct en écrivant ce livre, puis en l'autopubliant. «J'essaie de vivre de ce qui me met en vie», laisse-t-elle tomber. Le livre se trouve dans plusieurs magasins santé de la région. En septembre, il devrait aussi se retrouver en librairie.
«Dans le livre, j'en viens à la conclusion que la santé est indissociable de notre taux de bonheur. Le dernier chapitre parle de l'importance de se réaliser pleinement», conclut-elle en souriant.