À Cozumel dimanche en compagnie de la présidente de la Fondation du CHUS, Dany Lachance, on aperçoit des participants de l'activité de financement de la Fondation à travers un voyage. Dans l'ordre, ce sont Serge Lepage, Mme Lachance, Linda Robert, Michelle Bureau et Éric Laroche.

Un voyage qui fait le bien

Grâce à un groupe de 87 voyageurs de l'Estrie qui séjournent actuellement au Mexique, et qui joignent l'utile à l'agréable, la Fondation du CHUS et la Fondation Claude-Laroche se partageront cette année encore vraisemblablement plus de 200 000 $. Cette somme appuiera la recherche médicale, avec de l'équipement de pointe, et aidera les gens qui sont atteints d'un cancer.
« On ne sait jamais quand on aura besoin de soins «, soulignait dimanche après-midi la Magogoise Linda Robert, sur le traversier qui menait le groupe de Playa del Carmen à l'île de Cozumel. « La recherche médicale, c'est important. On a une belle richesse quand on est en santé. C'est pour une bonne cause que je participe à cette activité de financement», fait-elle valoir, pour justifier les coûts additionnels de son voyage.
« Mon conjoint, Raynald Poirier, aime aussi entre autres le réseautage que ça permet entre les gens d'affaires dans un autre contexte. « Une autre participante, Michelle Bureau, abonde dans le même sens : « Ça permet de côtoyer des gens qu'on ne voit pas normalement. J'espère que les gens vont rester encouragés à continuer».
Samedi soir, ils ont soupé sur la plage, et ils ont dansé dans le sable sous les étoiles, à l'hôtel Secrets Beach Maroma, à une vingtaine de kilomètres au nord de Playa del Carmen, dans un décor festif caribéen. Arrivés vendredi midi à l'aéroport de Cancún, ils ont pu aussi se livrer à des activités de plongée pour certains, ou de golf pour d'autres, ou à diverses visites de leurs choix dans cette région hautement touristique de la Riviera Maya. Ils reviennent au Québec mardi.
Texte complet dans La Tribune de lundi.