Un travailleur de Norampac blessé à une main

Un travailleur de Norampac à Victoriaville a été blessé à une main, mercredi vers 20 h 30, alors qu'il travaillait à proximité d'une pièce d'équipement munie d'imposants rouleaux. Pour une raison encore inexpliquée, il aurait effectué une fausse manoeuvre et sa main est demeurée coincée dans le dispositif.
Les pompiers du Service de sécurité incendie de Victoriaville ont été dépêchés sur les lieux à l'aide de pinces de désincarcération afin d'extirper l'homme de sa mauvaise posture. Elles n'ont toutefois pas été nécessaires, des employés attitrés à l'entretien ayant trouvé une façon de le libérer sans abîmer la machinerie.
La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) a dépêché des enquêteurs afin de faire la lumière sur les circonstances de l'accident et pour faire leurs recommandations s'il y a nécessité.
Selon la porte-parole de la CSST Geneviève Trudel, entre 2009 et 2013, 18 509 lésions impliquant des machines ont été recensées au Québec, dont 298 ont résulté en une amputation. Toujours au cours de la même période, ce sont 42 travailleurs qui ont perdu la vie des suites d'un accident impliquant des machines. Les pièces mobiles demeurent la principale source d'accident.