Le président de la CRÉE, Jacques Demers, en compagnie de Marie-Denise Morency, présidente de la Table de développement social Memphrémagog, et de Michel Breton, président de la coopérative.

Un savoureux projet lancé à Magog

La coopérative de solidarité Les Serres de l'espoir s'allie au Centre d'éducation des adultes des Sommets et lance un projet de production maraîchère qui bénéficiera au Centre d'action bénévole de Magog et à la Banque alimentaire Memphrémagog.
Dans le cadre de ce projet, des élèves du Centre d'éducation des adultes des Sommets uniront bientôt leurs efforts à des stagiaires et des bénévoles afin de produire des légumes variés. Une partie de la production s'effectuera en serre tandis que le reste des légumes sera cultivé dans des jardins extérieurs. Un volet de transformation agroalimentaire s'ajoutera d'ici 2015.
Pour certains élèves du centre d'éducation aux adultes, la participation au projet Éco-initiatives de la terre à l'assiette permettra de se préparer à une formation qui suivra l'obtention du diplôme d'études secondaires. Dans d'autres cas, ce sera l'occasion de reprendre contact avec le marché du travail.
« Beaucoup de gens à Magog sont éloignés du marché du travail. Il y a beaucoup à faire pour aider cette clientèle. Par contre, cette initiative n'est pas conçue que pour ces gens. Par exemple, les personnes ayant une déficience intellectuelle auront aussi leur place », explique Jacques Girard, directeur du Centre d'éducation des adultes des Sommets.
Recommandé par la Table de développement social Memphrémagog, le projet est supporté financièrement par la Conférence régionale des élus de l'Estrie. Une somme de 99 000 $ a été accordée par l'organisme.
« C'est un projet qui peut faire la différence, affirme le président de la CRÉE et préfet de la MRC de Memphrémagog, Jacques Demers. C'est intéressant de voir des gens du milieu se prendre en mains. »
Un potentiel à développer
« Il existe plein de gens avec du potentiel qui, pour une raison ou une autre, sont dans une période plus difficile, note pour sa part Marie-Denise Morency, présidente de la Table de développement social Memphrémagog. Cette initiative leur offrira la possibilité de se réaliser, de donner un sens à leur vie. »
Reste à savoir où la production s'effectuera de façon plus précise. Il est possible qu'une serre soit construite sur les terrains du centre d'éducation aux adultes de Magog, mais il manquerait de place à cet endroit pour l'aménagement des jardins.
Le président de la coopérative Les Serres de l'espoir, Michel Breton, invite les personnes qui souhaiteraient s'associer au projet bénévolement à téléphoner au 819 843-6116, poste 14070.