Il est interdit de posséder des reptiles dangereux. Des constats d'infraction sont remis aux contrevenants relativement à la possession d'animaux exotiques pouvant présenter un danger.

Un python royal dans un logement

Rapporté perdu à la Sûreté municipale le 5 septembre dernier, un python royal mesurant approximativement un mètre a été retrouvé dans un logement de la rue Jacques à Thetford Mines en fin d'après-midi jeudi.
Les policiers du Service de police de la Ville de Thetford Mines ont été appelés sur les lieux et y ont effectivement constaté la présence du reptile. C'est un patrouilleur de la Société protectrice des animaux qui a été invité à venir cueillir le serpent.
Le python royal mesure en moyenne 120 centimètres. De nature placide, il est relativement manipulable et généralement non agressif. Il est du type constricteur, c'est-à-dire qu'il s'enroule sur lui-même lorsqu'il se sent menacé. En captivité, il peut vivre 40 ans. Plusieurs l'adoptent comme animal de compagnie.
La Sûreté municipale a profité de l'occasion pour rappeler que le règlement municipal interdit aux citoyens de posséder des reptiles dangereux. Des constats d'infraction sont remis aux contrevenants relativement à la possession d'animaux exotiques pouvant présenter un danger de même que pour la possession, la garde, la vente ou le don d'animaux domestiques tels que le pit-bull, le bull-terrier, le Straffordshire-bull-terrier ou tout animal issu de ces races.
La sécurité des enfants et la diminution des risques d'accident reliés à ces animaux sont visées par cette réglementation.