Un premier hiver concluant au mont Hatley

Le Parc du Mont Hatley semble avoir remporté son pari : après un début d'hiver difficile à cause du verglas et de températures particulièrement froides, des milliers de personnes ont fait l'essai de ses nouvelles glissades pour chambres à air. Le propriétaire de l'endroit, Martin Gemme, se montre satisfait de la réponse du public.
« Je trouve qu'on a eu un super hiver et ça se termine en force. Je suis vraiment content. Ça nous fait une belle première saison hivernale. Je suis fier d'avoir réussi à relancer l'ancien Centre Montjoye, qui dépérissait depuis quelques années. On n'offre pas de ski alpin, mais on a remis de la vie dans le canton de Hatley », lance M. Gemme.
La saison hivernale avait toutefois commencé difficilement au Parc du Mont Hatley. « Aux Fêtes, on a manqué d'électricité pendant quatre jours. Par la suite, le froid nous a obligés à fermer trois journées supplémentaires », rappelle le propriétaire du centre de plein air.
Les sept journées de fermeture durant la période des Fêtes ont privé la jeune entreprise de revenus importants. « Comme pour les centres de ski, cette période de l'année est cruciale pour nous. »
Cela dit, le Parc du Mont Hatley a accueilli plus de groupes scolaires que prévu cet hiver. Et l'achalandage enregistré en février et au début de mars a visiblement ravi le propriétaire de l'endroit. « En moyenne, on a eu autour de 400 à 425 personnes par jour au cours de la relâche. C'est au-dessus de nos prévisions », admet Martin Gemme.
Le centre de plein air a également connu du succès avec ses glissades en traîneaux à trois skis à partir du sommet de la montagne. L'intérêt suscité par cette activité encourage son propriétaire à la répéter dans le futur et à la développer.
Un avenir prometteur
Globalement, l'entreprise a donc eu des résultats encourageants cet hiver. M. Gemme aurait aimé que ses revenus soient un peu plus élevés, mais il indique que la saison « n'a pas été catastrophique au plan financier ».
En fait, le propriétaire du Parc du Mont Hatley considère que son entreprise a devant elle un avenir prometteur. « C'est clair qu'on poursuivra nos activités l'an prochain. Ça promet pour le futur », estime-t-il.
La fermeture des glissades était prévue la semaine dernière, mais Martin Gemme a décidé d'allonger la saison hivernale du centre après la dernière tempête. Si les conditions climatiques le permettent, il est possible qu'on ajoute encore deux fins de semaine à la saison, ce qui signifie qu'on pourrait fermer le 30 mars.
Bras droit du propriétaire, Geneviève Trépanier invite le public à consulter régulièrement le site internet du centre afin d'obtenir les derniers détails concernant la fermeture des glissades.