Pendant que la plupart des gens préféraient demeurer bien sagement à l'intérieur, Charlie, Anthony et Méliane Jolin ont choisi d'affronter le froid.

Un Nouvel An polaire

L'année 2014 s'est engagée au Québec par une solide vague de froid. À Sherbrooke, le mercure est descendu à -28 degrés Celsius hier, et les courageux qui arpentaient les rues devaient être fort bien emmitouflés.
Toutefois, comparativement au reste de la province, la région de l'Estrie a été plutôt épargnée par la vague de froid. Aucun record n'a été enregistré à Sherbrooke : il avait fait -33,9 degrés Celsius en 1968, soit presque 6 degrés de moins qu'hier.
Certaines régions du Québec ont pour leur part établi des records : c'est le cas notamment de Val-d'Or (-38,9), Roberval (-35,2), Québec (-33,9) ou Rimouski (-31,7).
Le froid mordant devrait se poursuivre aujourd'hui, avec des températures oscillant aux alentours de -23 degrés Celsius à Sherbrooke accompagnées de vents à environ 15 km/h, ce qui donnera des températures ressenties d'environ -34 degrés. Dès demain, on remontera autour de -11 degrés, puis autour de -3 degrés dimanche.
Méli-mélo météorologique
Un «méli-mélo» météorologique risque ensuite de s'inviter en Estrie, dans la nuit de dimanche à lundi. «Il y aura probablement de la neige dans la nuit, jusqu'à une dizaine de centimètres. C'est très possible que le matin, ça se change en pluie», indique Denis Thibodeau, prévisionniste chez Environnement Canada.
Celui-ci précise qu'il est encore difficile d'évaluer ce qui adviendra réellement : le système météorologique n'a pas encore fini d'évoluer.
Texte complet dans La Tribune de vendredi.