Mederick Fortin était au Centre Bell samedi soir avec six autres jeunes de la région pour assister au match opposant le Canadien de Montréal aux Blackhawks de Chicago.

Un match mémorable pour de jeunes partisans

« Le meilleur moment du match, c'était le dernier but à la fin. C'est [Andrei] Markov qui a marqué, c'était son deuxième but du match la période de prolongation venait juste de commencer. L'ambiance était débile! »
Félix, 17 ans et fidèle partisan du Canadien, a été invité par la Fondation des Canadiens pour l'enfance avec six autres jeunes de 12 à 17 ans de la région à assister samedi soir au match qui opposait le Canadien de Montréal aux Blackhawks de Chicago.
Avec une victoire 2-1 du Canadien en prolongation et l'une des meilleures parties menées par la formation cette année, on peut dire que les jeunes Estriens ont eu droit à un match fort en émotions.
S'il a beaucoup aimé l'intensité de la période de prolongation, Félix, a apprécié l'ambiance du Centre Bell tout au long du match. « C'est difficile de décrire l'ambiance... tout le monde criait, tapait des mains, faisait du bruit », illustre-t-il. Même si son joueur préféré Alex Galchenyuk était absent pour cause de blessure, il s'est beaucoup amusé.
Ce n'était pas la première fois qu'il assistait à un match du tricolore, mais la dernière fois remontait à il y a une dizaine d'années. « Ça me faisait du bien de retourner là-bas », affirme-t-il.
Texte complet dans La Tribune de lundi.
Abonnement à la version électronique: