Un laboratoire de drogue chimique découvert à Danville

Un laboratoire clandestin de fabrication de drogue chimique a été découvert, lundi à Danvile en Estrie. Trois personnes ont été arrêtées depuis.
La perquisition a eu lieu sur la route 116, entre Danville et Victoriaville, à la suite d'une opération menée par les enquêteurs de l'Escouade régionale mixte (ERM) de la Mauricie - Centre-du-Québec dans le but de localiser et de procéder à l'arrestation d'un sujet recherché depuis l'opération Labrit survenue en novembre 2012.
L'intervention découlait d'une autre opération provinciale baptisée Loquace et qui avait pour but de démanteler un réseau de trafiquants de stupéfiants qui opérait dans la région de Trois-Rivières.
«Christian Jr Bédard, 36 ans, a été localisé en soirée alors qu'il se trouvait dans un lieu public à Richmond. Une femme de 34 ans qui se trouvait en sa compagnie a également été mise en état d'arrestation pour complicité après le fait», commente  Aurélie Guindon, porte-parole de l'Escouades régionales mixtes.
«La perquisition menée par la suite dans une résidence de Danville a permis aux policiers de confirmer la présence d'installations d'une production de stupéfiants qui pourrait s'avérer être un laboratoire de méthamphétamines, ajoute Mme Guindon.
Un homme de 57 ans était sur les lieux à l'arrivée des policiers et a lui aussi été mis en état d'arrestation.
Le démantèlement de ces installations était en cours mardi avant-midi et devait se poursuivre au cours de la journée. Une équipe de policiers spécialisés en démantèlement de laboratoire de produits chimique a été demandée sur place, en coordination avec Santé Canada, afin de s'assurer que l'opération se déroule sécuritairement pour tous les intervenants, signale-t-elle.
L'opération, menée par les enquêteurs de l'ERM de la Mauricie - Centre-du Québec, a été réalisée avec la participation d'une quarantaine de policiers, dont les enquêteurs de l'ERM Granby et de l'ERM Estrie. L'ERM de la Mauricie - Centre-du-Québec est composée de policiers de la Sûreté du Québec, du Service de police de Trois-Rivières et de la GRC.