Un individu plaide coupable pour voyeurisme

Jeff Genty Germain ne pourra plus mettre les pieds à l'aréna Eugène-Lalonde et à la Brasserie Daniel-Lapointe de Sherbrooke.
L'homme de 26 ans a reconnu sa culpabilité, mardi, à des gestes de voyeurisme commis à ces deux endroits en mars et avril 2013 devant la juge Hélène Fabi de la Cour du Québec.
Genty Germain se rendait dans les toilettes des femmes et s'y cachait. Il profitait de ces moments pour observer les femmes qui s'y rendaient.
L'individu avait été accusé de ces gestes à Sherbrooke, mais avait déménagé en Abitibi.
L'homme a été arrêté à Val-d'Or le 6 janvier dernier pour des gestes en semblable matière.
Une probation d'une année lui a été imposée. Il ne pourra plus mettre les pieds aux endroits où il a commis les gestes de voyeurisme.
Son nom sera aussi inscrit au registre des délinquants sexuels pour une période de dix ans.- René-Charles Quirion