Un individu en probation accusé d'avoir menacé son voisin

Excédé par le bruit de ses voisins, un individu de 40 ans de Sherbrooke a choisi de régler lui-même ses comptes cette fin de semaine.
Des accusations de menaces, utilisation d'armes dans un dessein dangereux ainsi que bris de probation devaient être portées contre Stéphane Lejour. Cependant, une demande d'évaluation psychiatrique sur son aptitude à comparaître a été faite.
Vers 23 h samedi soir, l'individu se serait rendu au logement de son voisin. Lorsque ce dernier a ouvert la porte, il lui aurait pointé une arme au visage. « Le suspect aurait fait des menaces de mort à son voisin », explique le porte-parole du Service de police de Sherbrooke, Martin Carrier.
Texte complet dans La Tribune de mardi.
Abonnement à la version électronique: