Un incendie chez Animat: la nouvelle ne surprend plus les voisins

Un incendie à l'usine Animat du secteur Saint-Élie? La nouvelle ne surprend plus. Les pompiers connaissent en fait l'adresse exacte de l'entreprise et même tous les racoins de cette usine qui transforme des pneus hors d'usage en tapis agricole et en granules.
Vincent Gariépy
Chaque année ou presque, l'endroit devient en fait la proie des flammes. De quoi inquiéter le voisinage? Pas vraiment. Vendredi dernier, neuf camions de pompier ont été appelés à se rendre sur les lieux afin d'éteindre un feu dans les conduits d'aération.
Le 8 novembre dernier, les flammes avaient aussi été rapidement maîtrisées au même endroit. En 2008, un récipient de granules avait flambé.
Au mois de février 2006, le Service de protection contre les incendies de Sherbrooke (SPIS) a finalement dû intervenir une fois de plus, et ce, pour une cinquième fois entre 1996 et 2006 confiait alors un pompier.
« Sans parler de l'explosion qui a eu lieu à la fin de l'été. J'ai vu la boule de fumée monter vers le ciel. C'était assez impressionnant à voir. L'usine est située juste derrière chez moi. On voyait tout ça par la fenêtre de notre maison!», lance Vincent Gariépy, un citoyen du quartier qui habite la rue Sainte-Julie.
Texte complet dans La Tribune de lundi.