Un homme arrêté pour harcèlement criminel

Un individu de 50 ans doit faire face à la justice pour avoir commis plusieurs actes qu'on pourrait qualifier de harcèlement criminel survenu à Magog les 4 et 6 juillet dernier.
Le suspect aurait fait plusieurs dizaines d'appels et de messages textes envoyés à son ex-conjointe.
À la suite de la plainte originale, déposée vendredi, les agents de la Régie de police de Memphrémagog (RPM) avaient avisé l'homme de cesser ses appels.
Après avoir récidivé,  dimanche, il a été arrêté par les policiers de la Sûreté du Québec et remis à la RPM, mentionne Sylvain Guay, porte-parole de la régie.