Les policiers de la SQ ont procédé à un exercice pour le moins percutant, jeudi avant-midi, en plein centre-ville de Drummondville.

Un exercice de la SQ sème l'émoi à Drummondville

Des policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont mené un exercice au cours duquel ils ont eu recours à des explosifs, jeudi en début de journée à Drummondville.
Ils ont tenu leur opération en plein centre-ville et sans aviser le voisinage, ce qui n'a pas manqué d'en terroriser quelques-uns.
Plus d'une vingtaine d'agents de la paix, de spécialistes et de techniciens ont pris d'assaut une résidence désaffectée de la rue Lindsay afin de donner vie à leur simulation. En plus des explosifs, ils étaient équipés d'imposants véhicules aux couleurs de la SQ, le genre de montures utilisées lors d'opérations importantes.
Plusieurs voisins se sont dits à la fois surpris et inquiets de constater un tel déploiement dans leur quartier. Certains membres des médias ont d'ailleurs été dépêchés sur place, craignant une prise d'otage.
« On se demandait ce qui se passait. Il y a eu des explosions et il y avait beaucoup de policiers. C'était impressionnant, on a eu peur », témoigne une voisine.
L'exercice de simulation en temps réel visait à reproduire une intervention policière musclée et précise dans un endroit clos. Elle a duré quelques heures.
Le tout a pris fin vers 14h.
Selon la SQ, tout a été bien planifié et l'opération s'est déroulée de façon sécuritaire.