L'homme d'affaires originaire de Drummondville François Vanier lance une nouvelle boisson sportive, SF1, un produit québécois qui concurrencera les Powerade et Gatorade de ce monde. La boisson avec électrolytes a été lancée dans le cadre de la compétition StrongFit qui se déroulait samedi 12 avril à l'Université de Sherbrooke.

Un Drummondvillois sur le territoire des géants

L'homme d'affaires originaire de Drummondville François Vanier n'a pas peur des géants. Son entreprise StrongFit Canada a lancé, en fin de semaine, une nouvelle boisson sportive fabriquée au Québec et s'attaque ainsi à un marché dominé par des multinationales telles que PepsiCo, qui commercialise Gatorade, et Coca Cola, qui détient la marque Powerade.
Le lancement de la nouvelle boisson avec électrolytes s'est fait dans le cadre de la compétition StrongFit qui se déroulait samedi 12 avril à l'Université de Sherbrooke, de 9h à 16h. Quelque 80 participants étaient attendus à l'événement.
«Avec mes 42 ans d'expérience dans le domaine de la fabrication et de l'exportation de produits alimentaires, je sais où je m'en vais et j'ai plusieurs partenaires et amis dans l'alimentation qui nous aideront à percer. Mais au-delà de cela, je mise sur la qualité de notre produit, principalement sur le goût prononcé du fruit», a expliqué M. Vanier. Propriétaire de près de vingt entreprises dans l'alimentation, M. Vanier a habité la Floride pendant 18 ans d'où il transitait des produits canadiens vers 26 pays des Caraïbes.
«La bouteille de SF1 a une forme d'haltère et elle est assez solide pour que le consommateur, après avoir bu son contenu, la remplisse de sable ou de ciment et s'en serve comme poids», a souligné l'homme d'affaires qui est revenu, en 2007, de façon plus permanente à La Patrie où il détient une résidence depuis une trentaine d'années.
StrongFit Canada mise sur le goût prononcé de sa boisson, l'originalité de sa bouteille, mais aussi sur sa saveur locale pour percer le marché québécois.
«Alors que mes deux plus grands concurrents fabriquent et embouteillent leurs produits aux États-Unis, notre boisson est produite et embouteillée au Québec», a-t-il souligné ajoutant que les saveurs sont développées à Laval et la boisson est embouteillée à Saint-Jean-sur-Richelieu.
Depuis quelques jours, la boisson SF1 est disponible en cinq saveurs dans 30 points de vente notamment dans les Métro, Provigo et IGA de la région. L'homme d'affaires est si confiant qu'il a investi des centaines de milliers de dollars dans sa boisson et que sa production initiale se chiffre à 250 000 bouteilles.
«J'ai appris que mes compétiteurs voulaient empêcher les épiciers de me vendre alors j'invite les consommateurs à demander notre produit.»
L'objectif est de couvrir le territoire québécois d'ici trois mois, le territoire canadien d'ici un an. «Une usine du Tennessee commence la production de SF1 dans deux mois et celle-ci sera destinée au marché Est américain», a précisé le président de StrongFit.
C'est en côtoyant l'homme fort Christian Savoie que l'idée d'organiser les compétitions Strongman pour hommes forts lui est venue. Puis, il a décidé d'organiser des compétitions Strongfit (l'équivalent de Crossfit) pour monsieur madame Tout-le-Monde.
Aussi, une portion des profits des ventes de SF1 (entre 3 et 7 cents par bouteille) ira à la Fondation Arc-en-ciel qui vient en aide aux enfants haïtiens de 2 à 18 ans qui sont atteints du sida. Une autre portion des profits ira à la Fondation Enfant Soleil.