Gilles Descôteaux

Un doigt d'honneur présenté à un conseiller de Magog?

Ayant effectué une intervention remarquée durant la dernière assemblée du conseil municipal de Magog, le citoyen Gilles Descôteaux est accusé par certains élus d'avoir présenté un doigt d'honneur au conseiller Robert Ranger lundi soir.
Robert Ranger
« C'est un geste disgracieux. On est à l'hôtel de ville et on est des élus. Moi, quand il a parlé, je l'ai écouté. »
Au moins trois élus municipaux, dont la mairesse Vicki May Hamm et Robert Ranger, affirment avoir vu M. Descôteaux s'exécuter. Le citoyen était assis non loin des membres du conseil au moment où il aurait posé ce geste. Il tournait alors le dos à la presque totalité des personnes qui assistaient à l'assemblée.
Mme Hamm n'a pas tardé à réagir, indiquant au citoyen sur un ton cinglant qu'elle lui montrerait la porte s'il s'avisait de recommencer. Analysant la possibilité de briguer les suffrages à l'occasion des prochaines élections municipales, cet opposant à la création d'un large réseau de fibre optique à Magog s'est rapidement excusé.
Texte complet dans La Tribune de mercredi.
Abonnement à la version électronique: