Un CPE doublé d'une garderie verra le jour

Une garderie et une maternelle misant sur l'apprentissage de l'anglais, réunies sous le même toit, verront le jour à Stoke, en août 2014. La Garderie Maternelle Hibouge et Bilingo nécessitera des investissements de près de 1 M$ et doit permettre de créer huit emplois.
L'initiative est pilotée par les copropriétaires Annie Duquette et Élyse Gagnon Pelletier, qui peuvent compter sur différents partenariats pour concrétiser ce projet. Il s'agit d'un service de garde privé non subventionné. Ancienne enseignante d'anglais langue seconde, Mme Duquette gère déjà son propre service de garde, où les enfants vivent l'expérience de l'immersion anglaise. « Je suis dans l'éducation à l'enfance depuis plus de 15 ans », précise pour sa part Mme Gagnon Pelletier, qui poursuit également des études universitaires liées à ce domaine.
Les deux partenaires ont elles-mêmes développé leur projet pédagogique.
La nouvelle installation sera érigée à l'intersection de la route 216 et de la rue de la Baronne, soit à environ 4 km du CHUS. « L'aire de jeu se trouvera derrière le bâtiment, loin de la route 216 », précise Mme Gagnon Pelletier. Les travaux commenceront ce printemps.
Même si chaque groupe aura son local « sans stimuli », par exemple où il sera accueilli en début de journée et pour la sieste, les groupes pourront aller d'une pièce à une autre. « On a donné une vocation à chacun des locaux », explique Mme Gagnon Pelletier. « On a regardé la situation actuelle (NDLR: dans le milieu de la petite enfance) : les enfants vivent toutes les routines dans le même local. Chez Annie, ils se promènent de pièce en pièce. » Les deux partenaires entendent répéter la même formule dans la nouvelle construction; elles estiment que cela favorise l'apprentissage. « Ça permet de laisser un état émotif dans le lieu où on a vécu cet état-là », illustre la copropriétaire. Le bâtiment comprendra notamment une bibliothèque et un mini-gymnase.
Hibouge et Bilingo comptera 32 places en service de garde, soit quatre groupes de huit enfants multiâge, de deux à quatre ans. « Chaque groupe d'enfants sera accompagné par le même adulte », note Mme Gagnon Pelletier, en insistant sur l'importance de miser sur la continuité de la relation entre l'adulte et l'enfant. La maternelle, pour sa part, comptera 16 places.
La garderie maternelle verra le jour sur un terrain de plus d'une acre et demie. « La première cohorte d'enfants et de familles verra naître un verger éducatif. On travaille avec l'entreprise Écocomestible, une compagnie d'aménagement paysager comestible. » On y retrouvera plusieurs variétés d'arbres et d'arbustes fruitiers. Les enfants seront impliqués; ils pourront par exemple participer à la récolte des fruits.
La maternelle permettra, aux yeux de Mme Gagnon Pelletier, de consolider l'apprentissage de l'anglais.
Les deux copropriétaires entendent miser sur des groupes réduits afin d'assurer un suivi individualisé.
Les frais demandés sont estimés à 55 $ par jour. Les frais sont admissibles aux crédits d'impôts. Une grille de tarification est disponible sur le site internet de Hibouge et Bilingo.