Un chauffard provoque un derby de démolition

Un automobiliste drummondvillois en état d'ébriété a provoqué un véritable derby de démolition, tard lundi soir.
Aux alentours de minuit, il a été impliqué dans une première collision survenue à la hauteur de l'intersection du boulevard St-Joseph et de la 110ième Avenue à Drummondville. L'homme conduisant une mini-fourgonnette a heurté un véhicule et ne s'est pas arrêté, poursuivant son chemin.
Toujours sur le boulevard St-Joseph, à la hauteur de la rue Lalemant, le fuyard a embouti un deuxième véhicule quelques instants plus tard. Après l'impact, le véhicule embouti a terminé sa course dans des blocs de béton et un lampadaire a été endommagé, raconte Mélanie Dumaresq, porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ).  
«Le conducteur âgé de 34 ans a continué sa route, cependant un témoin de la collision a réussi à lui  bloquer le passage à la hauteur de la rue Celanese. Le témoin a ensuite appelé les services d'urgence», dit-elle.
 «La conductrice impliquée dans la deuxième collision a subi des blessures mineures et elle a été transportée dans un centre hospitalier.»
Lorsque les policiers sont arrivés sur les lieux, ils ont constatés que le conducteur du véhicule fuyard était en état d'ébriété. «Il a été arrêté et conduit au poste de police afin de se soumettre à l'alcootest. Son résultat se situait au-dessus du double de la limite permise par la loi», ajoute Mme Dumaresq.
«Il ne possédait pas de permis de conduire valide, car son permis est sanctionné.  Son véhicule a été également saisi comme le prévoit la loi pour ce type d'infraction.»
Mardi matin, le chauffard était détenu en attente de sa comparution au palais de justice de Drummondville.