Un cadeau à l'hôpital

Le temps des Fêtes est propice aux traditions et une des plus touchantes revient d'année en année depuis maintenant un quart de siècle.
Hier avant-midi, les enfants malades du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS) de Fleurimont ont vu apparaître le père Noël pour la distribution des cadeaux à l'unité de pédiatrie par les gens de la Fondation Bertrand-Fabi.
La présence du joyeux bonhomme a enjoué les petits visages affligés par la maladie et les microbes qui ne prennent pas de vacances malgré ce temps de réjouissance. Le petit Alexis Lapointe, cinq ans, a été admis il y a une semaine à l'hôpital. Ses reins ne fonctionnent pas comme il se doit.
Sa mère, Mélanie Campagna, venait d'avoir l'assurance qu'il pourra être à la maison à Noël. « Alexis est bien content depuis qu'il est ici... il a sa mère pour s'occuper de lui toute la journée », raconte-t-elle, alors que le bambin découvrait le jouet qu'il venait de recevoir.
« C'est certain que ça complique la vie familiale, surtout avec d'autres enfants à la maison, ajoute la maman sherbrookoise. On s'est adapté. On sera sortis pour Noël. Une activité comme celle-là, ça change les idées des enfants. C'est bien apprécié des parents. »
Suite de l'article dans La Tribune de samedi.