UdeS: grosse explosion, petits dégâts

Les pompiers sont intervenus, jeudi matin, au département de chimie de l'Université de Sherbrooke après une explosion assez importante, mais qui n'a pas causé de lourds dégâts.
L'alerte a retenti vers 9h40. Des étudiants expérimentaient l'utilisation de l'acétone, un produit hautement explosif. On s'attendait à une explosion, mais de plus faible intensité, mentionne Stéphane Simoneau, des pompiers de Sherbrooke.
Toutefois, la déflagration a été assez importante pour causer des dégâts. Heureusement, l'explosion a eu lieu dans un local protégé, conçu pour ce type d'expérimentation, dit-il.
«Il n'y a pas eu de blessé, dit-il. Les étudiants se trouvaient derrière une vitre protectrice.»
«Les dégâts sont limités aux murs et au plafond.»