Trop tard !

Nos administrateurs publics n'affectionnent décidément pas le magasinage. Après la Ville, qui a négocié de gré à gré la vente d'un terrain au bord de l'eau pour un Spa, l'Université de Sherbrooke a accepté l'offre du premier venu pour le Vieux Clocher de Sherbrooke.
L'acquéreur a versé 525 000 $ à l'Université alors que la Ville taxera l'immeuble et le terrain sur une valeur estimée à 767 200 $. Le zonage n'est pas très restrictif ce qui aurait facilité la conversion du site pour tout investisseur. L'intérêt d'autres promoteurs auraient pu faire grimper les enchères, non ?
À lire dans La Tribune de jeudi.