Trop mettre l'accent

Rassurons l'auteur de cette affiche : même s'il avait écrit « moderne » sans accent grave sur le e, personne n'aurait pensé qu'il était écrit « modeurne ».
Voyez-vous, lorsqu'il n'est pas en fin de syllabe, le e en français se prononce toujours [è] devant une consonne. Pas besoin d'ajouter d'accent.
Sinon, on écrirait aussi le « sèl », la « mèr », le « vèrre », un « èxercice »...
 
Ne manquez pas la chronique Séance d'orthographe désormais publiée tous les samedis dans La Tribune.
Vous avez croqué des perles de toutes sortes? Vous pouvez nous les faire parvenir à l'adresse suivante : steve.bergeron@latribune.qc.ca.