Trois projets en soins palliatifs obtiennent du financement

Alors qu'à Québec, on tergiverse sur les suites du projet de loi Mourir dans la dignité, le gouvernement du Québec a annoncé mardi une aide financière à trois projets estriens de soutien aux soins palliatifs à domicile.
L'organisme Albatros des Sources, à Asbestos, recevra cette année 10 970 $, soit un versement non récurrent de 2000 $ ainsi qu'un budget annuel récurrent de 8970 $ pour un projet permettant de procurer du répit, de l'information et de la formation aux bénévoles en soins palliatifs à domicile.
La maison de soins palliatifs La rose des vents, à Sherbrooke, bénéficiera pour sa part de 75 000 $ par année pour élargir et intensifier ses services spécialisés de répit ainsi que l'aide complémentaire fournie par des auxiliaires pour éviter l'épuisement des proches aidants.
Le Centre de santé et de services sociaux des Sources obtient une somme récurrente de 159 893 $ pour un projet grâce auquel les soins palliatifs à domicile pourront être offerts précocement et de façon plus significative.
« Nous souhaitons que les personnes en fin de vie puissent vivre leurs derniers moments de manière sereine, avec le moins de souffrance possible, et ce, dans le lieu de leur choix, en compagnie de leurs proches. Voilà pourquoi nous avons à coeur de soutenir les initiatives qui leur permettront d'avoir accès à des services à domicile personnalisés et adaptés à leurs besoins », a déclaré par voie de communiqué la ministre déléguée aux Services sociaux Véronique Hivon.