Le Comité des travailleurs accidentés de l'Estrie a tenu un rassemblement devant les bureaux de la CSST, dans le cadre de la Journée internationale de deuil pour les travailleurs blessés ou tués à cause du travail.

Treize personnes tuées au travail en 2010

Pas moins de 13 personnes ont perdu la vie, en 2010, en Estrie, à cause d'un accident du travail ou d'une maladie professionnelle, a déploré la CSN Estrie, jeudi matin, en cette Journée internationale de commémoration des travailleurs morts ou blessés au travail.
Parmi ces personnes, deux ont été tuées lors d'un accident relié à l'utilisation d'un véhicule, une lors d'une chute et dix après avoir été exposées à des substances ou à un environnement nocifs, a énuméré en conférence de presse le président du Conseil central de l'Estrie, Jean Lacharité.
Jean Lacharité est catégorique dans un communiqué diffusé par la CSN: «L'élimination des dangers à la source constitue un droit humain inaliénable et il doit être renforcé. Le Conseil central de l'Estrie est déterminé à exiger davantage de prévention dans tous les secteurs.»
Dans l'ensemble du Québec, ce sont 213 décès qui ont été causés par un accident du travail ou une maladie professionnelle durant l'année, comparativement à 185 en 2009 et à 195 en 2008.
Jeudi matin, des membres du Comité des travailleurs accidentés de l'Estrie ont tenu un rassemblement devant les bureaux de la CSST, dans le cadre de la Journée internationale de deuil pour les travailleurs blessés ou tués à cause du travail.