Treize fois mon père

Il aurait été étonnant que le président Obama serve des remontrances à l'Arabie saoudite alors qu'il s'y rendait pour exprimer ses sympathies aux membres de la famille royale. Le contexte ne s'y prêtait pas.
La sentence abusive à Raif Badawi, le combat de sa soeur Samar pour l'égalité des droits des femmes, tout cela nous rend critique face à l'Arabie saoudite. Petit test de mémoire:  combien de motions parlementaires ont été rejetées à l'Assemblée nationale du Québec avant que les femmes  obtiennent le droit de voter aux élections provinciales ?  Juste treize...
À lire dans La Tribune de mercredi.