Paul Tear

Toujours aucune trace de Marc Patenaude

Les plus récents efforts déployés par la Régie de police Memphrémagog pour retrouver Marc Patenaude n'ont pas permis de faire avancer l'enquête concernant la disparition de ce Magogois âgé de 56 ans.
« Ces dernières semaines, on a vérifié et revérifié des choses. On est par exemple allé en motoneige faire des vérifications à des endroits précis. Mais on n'a rien trouvé », indique le porte-parole de la Régie de police MemphrémagogPaul Tear.
Marc Patenaude a laissé deux lettres à ses proches avant de disparaître le 9 décembre dernier. Dans ses lettres, il annonçait son désir de mettre fin à ses jours. Il n'a plus été vu depuis. Son véhicule, une Jetta de couleur grise pâle, n'a pas été retracé. Elle est immatriculée E53 ACT.
Les policiers ont mené de longues recherches autour d'une tour de télécommunication installée à Ste-Catherine-de-Hatley. Cette tour aurait relayé un message envoyé à l'aide du téléphone de M. Patenaude la journée de sa disparition.
Dans le but de s'assurer que les corps policiers du reste du Québec restent à l'affût, la Régie de police Memphrémagog a de nouveau envoyé un message leur rappelant la disparition du Magogois, qui a le crâne dégarni et des yeux bleus.
« On demande encore l'aide du public, note Paul Tear. Pour l'instant, on n'a pas grand-chose pour travailler sur le dossier. On invite les gens à être vigilants. »
Récemment, la fille de Marc PatenaudeJohannie Bergeron Patenaude, a affirmé croire que son père est aujourd'hui décédé. Les policiers pensent également qui s'est enlevé la vie, mais un mince espoir persiste puisqu'il n'a pas encore été retrouvé.