Tennis: Chvojka roi et maître à Warwick

Tel que prévu, Isade Juneau a livré un combat honorable, samedi après-midi, lors de la finale de l'Omnium de tennis de Warwick. Son talent et sa détermination ne lui ont toutefois pas permis de venir à bout du favori Erik Chvojka. Le Montréalais l'a emporté par des manches identiques de 6-4 afin de mettre la main sur un quatrième titre sur terre battue dans les Bois-Francs.
<p>Anne-Sophie Courteau</p>
« Chvojka et Juneau ont présenté un match qui marquera les annales de l'Omnium. La rencontre a permis à chaque joueur de faire valoir tout son savoir-faire devant une foule ravie », commente le porte-parole du Tournoi, Pierre Champagne.
Le champion n'est maintenant qu'à une seule couronne de Philip Gubenco qui compte cinq titres. C'est, entre autres, grâce à l'efficacité de son service que Chvojka a pu prendre la mesure de son adversaire en 90 minutes. Il est parvenu à passer une importante quantité de premières balles et n'a jamais été brisé.
Comme c'est souvent le cas, l'athlète montréalais a indiqué que c'est avec plaisir qu'il reviendra à Warwick pour défendre son titre en 2015... à condition que son horaire le lui permette. Sa dernière conquête remontait à 2010. La bourse rattachée à cette victoire est de 2000 $.
Les femmes sèment
L'Omnium 2014 marquait également la présence d'un court programme féminin, alors que quatre des meilleures raquettes québécoises ont été invitées à croiser le fer dans ce qui sera peut-être le début de l'aventure féminine à Warwick.
C'est Anne-Sophie Courteau qui a remporté les grands honneurs de ce mini-tournoi, grâce à deux victoires à l'arraché. Elle a d'abord eu raison de Sarah Sediri par un pointage de 6-4 et 7-6 et a eu besoin de trois sets pour éliminer Claudine Maheu en finale.
« Ce match a duré plus de deux heures sous un soleil ardent et a absolument ravi notre assistance », conclut Pierre Champagne.