Technologies HumanWare investit 4,7M$ en R et D

Le vice-président au développement des affaires de Technologies HumanWare, Yves Boisjoli a annoncé un investissement de 4,7 millions $ dans la région de Drummondville afin de soutenir la réalisation de projets de recherche et développement destinés au marché de la basse vision.
« La recherche est essentielle pour pouvoir offrir des produits à la fine pointe de la technologie qui assureront une plus grande autonomie à nos clients », a souligné M. Boisjoli.
Cet investissement a notamment été rendu possible grâce à l'octroi d'une aide financière de 250 000 $ en provenance du gouvernement du Québec, laquelle est assortie d'un prêt sans intérêt de 500 000 $. On estime que ces investissements permettront de créer une dizaine d'emplois dans la métropole centricoise, en plus de consolider les 135 autres postes déjà en place.
Installée à Drummondville, HumanWare est notamment à l'origine de Prodigi, le premier télé-agrandisseur numérique pouvant être installé tant à un système de lecture fixe qu'à une tablette. L'investissement servira à développer de nouveaux produits, mais également à les mettre en marché.
Merci à Gentilly-2
Le ministre responsable du Centre-du-Québec, Yves-François Blanchet, a indiqué que la plus grande partie de cette aide financière provient du Fonds de diversification économique de 200 millions $ mis en place en marge du déclassement de la centrale nucléaire Gentilly-2.
Puisqu'elle est située à proximité et qu'elle subira également les contrecoups de cette fermeture, la région Centre-du-Québec bénéficiera d'environ 25 % de l'enveloppe totale afin de mener à bien des projets structurants visant notamment la diversification de l'économie.
« Nous tenons nos engagements afin de dynamiser les entreprises du Centre-du-Québec en vue de diversifier l'économie et de les propulser dans des domaines d'avenir. Tous les acteurs de l'économie régionale ont travaillé pour présenter des projets stimulants qui créeront des emplois et de la richesse. Je suis heureux de participer à leur épanouissement économique », a déclaré Yves-François Blanchet.