Surveillance policière sur et autour du lac Magog

Bruit, vitesse et alcool ne font pas bon ménage aux abords et sur le lac Magog, dans le secteur Deauville, et les policiers feront sentir leur présence.
Depuis le début de l'hiver, plusieurs plaintes concernant le comportement d'usagers du lac ont été acheminées au Service de police de Sherbrooke (SPS).
On parle de conduite des véhicules hors route (quad, motoneige et motocross) et d'automobiles se déplaçant sur le lac gelé à haute vitesse.
Le non-respect de plusieurs règles concernant les véhicules hors routes, le Code de la sécurité routière, la réglementation municipale et même le Code criminel ainsi que le bruit excessif sera ciblé, déclare Martin Carrier, porte-parole du SPS.
«Dans le cadre d'une problématique récurrente sur et aux abords du lac Magog, le Service de police de Sherbrooke aura à exercer une surveillance accrue en ce qui a trait à l'application de plusieurs lois et règlements», dit-il.
«Donc, au cours des prochaines semaines, le SPS sera bien présent dans le secteur. Nous allons aussi surveiller la conduite sous l'effet de l'alcool. On nous a rapporté des courses. Ça peut être très dangereux considérant que des gens se trouvent sur la glace pour pêcher.»
Heureusement, on ne signale pas d'événement fâcheux dans ce secteur.