Stanstead-Est : l'accusée devra subir une évaluation psychiatrique

Marsha Line Lothrop, cette femme qu'on soupçonne d'avoir agressé un autre membre de sa famille, lundi à Stanstead-Est, devra subir un examen psychiatrique pour évaluer sa capacité à être jugée par la justice.
Une suggestion commune en ce sens a été présentée mardi par la défense et la Couronne dans ce dossier.
Par ailleurs, deux accusations ont été déposées contre Lothrop à la suite des événements, soit voie de fait armée et voie de fait ayant causé des lésions.
Rappelons que l'accusée aurait sérieusement blessé à la tête une femme âgée de 74 ans avec un objet contondant.
Une chicane de longue date entre les deux femmes serait à l'origine de l'agression.
Marsha Line Lothrop, détenue pour le temps de son évaluation psychiatrique, ne peut entrer en contact avec la présumée victime.
Elle devra être de retour au palais de justice de Sherbrooke le 11 août pour la suite des procédures, mentionne Me Isabelle Dorion, représentante du ministère public dans le dossier.