Sport et nutrition: en forme, avec ou sans bedaine

Sport et nutrition pendant et après la grossesse, c'est ce dont il est question dans le premier livre de la Sherbrookoise Mélanie Olivier et de sa complice Élise Hofer.
« Lorsque Élise est tombée enceinte, elle avait plein de questions. Étant très sportive, elle ne savait pas ce qu'elle pouvait ou ne pouvait plus faire. Elle a cherché de l'information sur le sujet et n'en a pas trouvée. Elle m'a contactée et on a décidé d'écrire ce livre après avoir consulté de nombreux professionnels qui travaillent avec les femmes enceintes, que ce soit des médecins, des physiothérapeutes ou des professeurs de yoga», explique la nutritionniste de 39 ans qui a fait partie de l'équipe médicale olympique lors de jeux de Vancouver, Pékin et Turin.
« L'idée est d'encourager les femmes à rester actives pendant leur grossesse et peut-être convaincre les plus sédentaires de se servir du prétexte qu'elles sont enceintes pour changer leur mode de vie en bougeant davantage et en mangeant mieux», résume celle qui est responsable du régime de nombreux athlètes tels que le boxeur Lucian Bute ou les membres de l'équipe nationale de patin de vitesse.
« L'activité physique chez les femmes enceintes était mal vue pendant de nombreuses années. On leur disait de ralentir. Mais les temps ont bien changé.»
Témoignages
Les capsules maman comportent divers petits témoignages de mamans actives. Comme celui de Kathi Enderes, 38 ans, mère de deux enfants qui a couru, avec le consentement de son médecin, le marathon de Boston alors qu'elle était enceinte de six mois. « C'est certain que si tu n'as jamais couru de ta vie, ce n'est pas une bonne idée de t'inscrire à un marathon enceinte. Mais cette femme était à son 30e marathon. Elle court comme on marche. En Afrique, les femmes qui marchent cinq kilomètres chaque jour pour aller chercher de l'eau n'arrêtent pas de marcher lorsqu'elles sont enceintes et n'éprouvent pas de complications. C'est un peu ça l'idée : continuer à notre rythme en écoutant notre corps et respectant les contre-indications. »
Le livre comporte également des trucs pour réduire les inconforts liés à la grossesse. « Par exemple, il est difficile de s'entraîner quand on a la nausée. Mais si on prend plein de petits repas, on mange du gingembre ou du gruau avec des fruits secs, les nausées peuvent diminuer», conseille Mme Olivier.
Plusieurs thèmes sont explorés. Les aliments à surveiller ou à bannir, les indispensables, la répartition de l'énergie, le système hormonal, musculosquelettique et cardiovasculaire.
Dépenses caloriques
On retrouve aussi divers programmes d'entraînement avec leurs tableaux de dépense calorique (pour la marche, la raquette, le ski, la natation, le vélo et la danse). Le retour à la maison, les exercices de rééducation et l'allaitement sont parmi les sujets aussi couverts.
Et pour terminer, quelques recettes : boules d'énergie aux légumineuses, pâtes aux palourdes, ragoût de boeuf réinventé. Et une recette de boisson pour abaisser les nausées : la limonade au gingembre.