Billy O'Connor

Souvenirs en eau libre

Billy O'Connor et Sarah Thomas ont nagé à travers une marée de souvenirs, jeudi, à l'Hôtel de Ville de Magog.
Deux des plus illustres ambassadeurs de la Traversée Internationale du lac Memphrémagog étaient de passage à Magog pour une réception civique en compagnie de dignitaires et de la mairesse de la ville, Vicki May Hamm. À moins de vingt jours du lancement de la 36 édition de la Traversée, William Francis «Billy» O'Connor et Sarah Thomas ont été honorés pour leurs exploits qui ont contribué à faire de l'événement l'une des 50 destinations les plus prisées en matière de nage en eau libre en Amérique.
M. O'Connor est le premier à avoir réussi la traversée du lac Memphrémagog, en 1955, tandis que Mme Thomas est devenue, en 2013, la première athlète au monde à effectuer un aller-retour du lac en une même épreuve.
«Sans un Billy O'Connor, il y a 55 ans, il n'y aurait peut-être jamais eu de gens, il y a 36 ans, pour avoir l'idée de faire de la traversée un événement», ont souligné de concert la mairesse Vicki May Hamm et le président de la Traversée Internationale du lac Memphrémagog, Serge Laurendeau.
Quand Sarah Thomas relate les détails de son exploit, c'est le souvenir d'une fatigue physique presque inhumaine qui en ressort. Et pour cause : la nageuse a passé 30 heures dans les eaux froides du lac Memphrémagog.
«Je me souviens qu'avant de partir, il y avait cette femme avec un gros manteau et elle frissonnait. Je me disais, moi je vais nager, ça fait beaucoup de sens! Mais lorsque je suis sortie de l'eau et que beaucoup de gens m'attendaient en m'encourageant et en m'applaudissant, ce qui n'arrive jamais en natation en eau libre, j'avais juste envie de pleurer.»
Autant Mme Thomas que M. O'Connor ont tenu à exprimer leur reconnaissance envers l'équipe qui les a suivis à travers leur traversée. Sans eux, rien n'aurait été possible, insistent-ils.
«Honte à moi, car lorsque j'ai terminé, je me suis écrié : j'ai réussi! C'était faux, nous avions réussi. L'équipe est tellement importante», raconte M. O'Connor, aujourd'hui âgé de 78 ans.
La 36e édition de la Traversée Internationale du lac Memphrémagog s'amorcera le 30 juillet avec la présentation des nageurs, une compétition à laquelle Sarah Thomas compte bien participer.