Souper familial

«Dans le cadre de la semaine machin, on t'invite à manger en famille! Décris-nous ou dessine-nous ton souper familial. Tu cours la chance de gagner des gogosses pis des clap clap de félicitations de la part de l'école.»
Hey Loulou, ce sera chouette à faire ce concours, non?
Nan.
Allez bébé, on va le faire ensemble. Ça va te prendre 5 minutes. On va dessiner des sourcils fâchés à tout le monde sur ton dessin (ça le fait bien marrer c't'histoire de sourcils fâchés d'habitude).
Nan.
Bon alors moi, MOI je veux des clap clap de félicitations.
Mon souper en famille par Hani Ferland
16h30. Je termine mon shift de travail à Windsor. Je ramasse mes cossins et enfile mes bottes doublées en mouton synthétique.
16h32. Je déneige ma voiture avec mon balai vert fluo qui a l'air d'une brosse à dents qui a mangé de la misère. Je me dis qu'à un moment donné, ce sera le printemps.
16h35. Je suis de bonne humeur parce que Réjean Blais dans le radio parle à Jean Arel. Ça donne lieu à un: «Bonsoir Jean.» «Bonsoir Réjean.» C'est formidable. C'est comme un Pet pis Répète radiocanadien. (Jean tombe à l'eau qui qui reste? Réjean.)
16h38. La BMW qui roule devant moi tourne t'à coup sur la rue du dépanneur à Brompton. Le conducteur n'a pas mis son clignotant. Je me dis que quand même, payer un char aussi cher pis même pas avoir l'option clignotant dessus, c'est fâchant. Je baisse ma fenêtre et crie de tout mon soul: «TU T'ES FAIT AVOIR MAN!» Le chauffeur me fait un finger. Je lui fais des babailles courtois.
16h48. La question à 1000 piasses surgit dans ma tête: Qu'est-ce que je ferais bien pour souper?
16h56. Je me stationne au Végétarien dans l'Esss. Je suis toujours rendue là. J'espère que ce sera la caissière que sa fête c'est le 31 octobre parce qu'elle sourit constamment, même quand j'ai oublié mes sacs réutilisables. J'achète n'importe quoi qui se mange.
17h12. Je débarque à la maison avec mes sacs de victuailles. Les p'tits gambadent et explosent des «ALLÔ MAMAN!» en capslock.
17h13. Comment ça vous avez pas fait vos devoirs?!
17h14. Les poussins s'assoient à table pour leurs devoirs. Sont frus.
17h15. Non Minou, PHOQUE, ça s'écrit pas F-U-C-K.
17h20. J'coupe des tomates pour une salade. «Ah non, pas d'la salade.»
17h23. «Ah non, pas des piments...»
17h24. «Ark. Des carottes en plus?»
17h24. VOULEZ-VOUS BEN FAIRE VOS ASTIFI DE DEVOIRS.
17h27. Le téléphone sonne. «Allô Chérie, j'ai oublié que j'avais un meeting ce soir avec un client. Attendez-moi pas pour souper.»
17h47. Les devoirs sont achevés. Les poussins détalent comme des lapins.
17h53. Je mets la table.
18h. ON MANGE que je m'époumone.
Je m'assois à table, devant une platée de riz, d'une salade pis d'un steak trop cuit.
18h02. ON MANGE J'AI DIT.
18h03. Arrive les bambins à table. «Ah non, pas encore ça?!» «Tu voulais quoi d'abord?» «Ben, du Kraft Dinner.» Soupirs généralisés chez la bande infantile. Soupir d'exaspération pour moé.
18h04. «J'AI FINI.» «MOI AUSSI.»
Ben voyons donc, vous avez même pas mâché vos aliments. Vous avez juste englouti comme des bébés oiseaux. Pis vous avez pas touché à vos légumes. «On n'aime pas ça les légumes.» MANGEZ. VOS. LÉGUMES.
18h06. Les assiettes sont vidées, les poussins sont partis après m'avoir raconté leur journée en 2 minutes. Je suis toute seule à table avec un pichet de lait pour me faire la conversation.
18h07. Faque toi Pichet de Lait, comment a été ta journée?