Sortez vos portefeuilles

La péréquation des riches ayant surfé sur la vague immobilière a assez duré, Québec nous refilera la facture réelle des taxes scolaires.
Sauf que combinée à l'entrée en vigueur des nouveaux rôles d'évaluation des municipalités, cette réforme fiscale entraîne des hausses quasi irréelles...
À lire dans La Tribune de jeudi