Santé, bouffe et digestion (deuxième partie)

On ne réalise pas toujours l'importance d'une saine digestion. Avoir de la difficulté à digérer limite notre accès aux macronutriments (protéines, glucides, lipides) et aux micronutriments (vitamines, minéraux, phytoéléments, etc...) que l'on retrouve dans les aliments que nous ingérons.
Cette limite de ressources rend difficile notre reconstruction, notre habileté à se régénérer, notre production d'énergie et notre désintoxication. Les conséquences qui s'en suivent passent par la fatigue, les douleurs redondantes, une immunité moins efficace, la constipation, les intolérances alimentaires, l'apparition de maladies et une qualité de vie qui se dégrade tranquillement.
Bref, digérer efficacement est important, et normalement, ça devrait se faire naturellement. Notre corps est fait pour ça.
Mais encore une fois, notre mode de vie moderne, notre exposition aux produits toxiques et la transformation des aliments viennent menacer ce processus si vital à notre bien-être et à notre épanouissement. Les causes d'une mauvaise digestion sont multiples. En voici quelques-unes qui méritent une attention particulière.
Le lien entre la déshydratation, la constipation et la toxicité interne
Une partie de notre système digestif, le colon, produit certaines vitamines et recycle l'eau pour le bon fonctionnement de notre corps. Des milliards de bactéries sont présentent dans le colon. Le ratio idéal est de 85% de bactéries désirées (probiotiques) vs 15% de non désirées. Les bactéries «amicales» produisent une série de vitamines (complex-B, vitamine A et K) ainsi qu'un dérivé de l'acide lactique qui stimule les mouvements du colon. Ce processus prévient la constipation et crée un environnement favorable qui prévient la prolifération des bactéries «non amicales».
Consommer des aliments de piètre qualité (transformés) crée, à l'inverse, un environnement interne qui facilite le développement des bactéries non désirées. Un tel environnement inhibe les contractions rythmiques des muscles digestifs qui poussent les déchets dans le colon pour éventuellement être évacués (péristasis). On se retrouve alors avec un problème de constipation.
Ne pas boire suffisamment d'eau quotidiennement est probablement l'une des principales causes des problèmes de digestion et de constipation. Ces sujets semblent parfois tabous, mais ces conditions sont extrêmement répandues! Lorsque l'on se sent la bouche sèche, il est déjà trop tard, nous sommes dans un état de déshydratation et notre digestion en sera affectée.
Le premier lien à faire est qu'un état de déshydratation régulier engendre la constipation. Si nous sommes constipés, il est important d'augmenter notre consommation d'eau quotidienne. Comment savoir si nous sommes constipés? Règle générale, nous devrions évacuer douze pouces de matières fécales par jour (1x12, 2x6, 3x4) de façon régulière.
Lorsque nous sommes déshydratés, notre corps manque d'eau. Il en a besoin pour bien fonctionner. Dans ces conditions, il va en puiser où il peut et va donc extraire de nos intestins (colon) le plus d'eau possible. Cette eau, maintenant toxique, se retrouve dans notre système sanguin et tranquillement nous intoxique. Notre foie et nos reins se retrouvent avec une charge de travail incroyable afin de tenter d'éviter de contaminer notre sang et notre organisme au grand complet!
Le deuxième lien important à faire est que lorsque nous sommes constipés régulièrement, notre corps devient un environnement toxique. Quand les déchets sont présents pour plus de 24 heures dans notre organisme, les bactéries «non-désirables» réagissent avec ces déchets, ce qui favorise leur prolifération et l'apparition de parasites dans notre corps; un autre problème (moins connu) de plus en plus courant dans nos sociétés!
Les symptômes d'intestins intoxiqués sont les suivants: fatigue, mal de tête, maux de bas de dos, asthme, problèmes de peau, maux de dos entre les omoplates, maux de haut de ventre, allergies et intolérances alimentaires, problème aux yeux/oreilles/gorge/nez, nervosité, arthrite, arythmie...
Les causes les plus courantes d'intestins intoxiqués sont:
• Les aliments transformés
• Les produits laitiers pasteurisés
• Les jus transformés
• Les gras trans (formés)
• Les médicaments
• Eau du robinet (fluor, chlore)
Je vous reparle de tout ça plus en détails dans deux semaines. En résumé, avant de vous quitter, il faut se rappeler que lorsque nous sommes déshydratés, notre colon puise l'eau de notre corps, ce qui entraîne la constipation et l'absorption de fluides toxiques par notre système sanguin.
Pour s'assurer d'être hydraté adéquatement, il est important de boire, en litre d'eau, notre poids en kg x 0.033. Faites le calcul, car boire suffisamment d'eau (de qualité) est crucial pour la santé. Ça va bien au-delà de la digestion!
Bonne semaine
Vincent
Vincent Larivée est kinésiologue et possède plusieurs formations en santé globale et en encadrement sportif. Il a été athlète et entraîneur international pendant plus de 25 ans, entre autres auprès d'Annie Martin en volleyball de plage.
Les chroniques de Vincent Larivée sont publiées toutes les deux semaines dans nos pages. Pour questions ou commentaires, nous vous invitons à le joindre via son courriel à vincent.larivee@lanouvelle.ca