La Tribune
IMACOM RENÉ MARQUISAvec Rurart, cinq jeunes danseuses et chorégraphes se sont immergés dans la nature pour créer une oeuvre in situ inspirée de l'environnement, de la forêt et des champs. Une façon pour l'instigatrice du projet, Amélie Lemay-Choquette de faire sortir la danse de la zone urbaine.
IMACOM RENÉ MARQUISAvec Rurart, cinq jeunes danseuses et chorégraphes se sont immergés dans la nature pour créer une oeuvre in situ inspirée de l'environnement, de la forêt et des champs. Une façon pour l'instigatrice du projet, Amélie Lemay-Choquette de faire sortir la danse de la zone urbaine.

Rurart, la culture au sens large

Amélie Boissonneau
Amélie Boissonneau
Elles sont cinq et pour l'heure, impossible de leur parler. Depuis près d'une semaine maintenant, elles se laissent inspirer par la nature et la forêt sur un site enchanteur, celui de la ferme biologique La Généreuse. En résidence artistique, ces danseuses et chorégraphes préparent ainsi une performance in situ en danse qui sera présentée à même les champs ce weekend.