Royer fabriquera des bottes pour l'armée

Le fabricant de bottes et souliers de travail Royer, de Lac-Drolet, a décroché la part du lion d'un contrat offert par la Défense nationale du Canada. Des dizaines d'emplois seront ainsi créés.
Vendredi dernier, le ministre Gary Goodyear, au nom du ministre de la Défense nationale du Canada, Rob Nicholson, a annoncé l'attribution par le gouvernement du Canada de deux contrats portant sur l'acquisition de bottes pour les Forces armées canadiennes.
De ces deux contrats, Royer a obtenu 65 pour cent du mandat énoncé par l'appel d'offres. Le produit, conçu et fabriqué à l'usine de Lac-Drolet, a été retenu à la suite d'un processus d'essais réalisés auprès de soldats du Québec, de l'Ontario et de l'Alberta.
En plus d'assurer le maintien d'environ 80 emplois, le contrat octroyé à Royer permet la création de 50 emplois dont une quinzaine à Lac-Drolet.
Le montant du contrat n'est pas dévoilé.
Les gens de Royer, une entreprise établie en Estrie depuis 1934, éprouvent une fierté certaine d'avoir été choisis comme le fournisseur principal de bottes pour opération terrestre sous climat tempéré.