Rien ne se perd, rien ne se crée

Jusqu'à quel point la glissade du NPD dans les intentions de vote au Québec menace-t-elle les députés Pierre-Luc Dusseault et Jean Rousseau ? Sans prétendre que leur réélection est assurée, ils ne sont probablement pas en mode panique.
Les deux sont sortis victorieux d'une bataille polarisée en 2011 alors que s'annonce un vote fractionné qui devrait les épargner. Au mieux par contre, le NPD va conserver ce qu'il a en Estrie car les gains seront chez les conservateurs.  
À lire dans La Tribune de mardi.