Jean Perrault

Retour de Jean Perrault : les internautes sont divisés

La nouvelle d'un possible retour en politique municipale de l'ancien maire Jean Perrault ne manque pas de susciter des réactions à Sherbrooke.
Sur la page Facebook de La Tribune, plusieurs se sont exprimés. Force est de constater que son éventuel retour divise les internautes.
Robert Perron se demande si cette possibilité serait «un retour au passé? Non merci. C'est le temps de passer à autre chose.»
«Sherbrooke doit se tourner vers l'avenir. Progresser dans plusieurs secteurs, en particulier pour les piétons, les vélos et les automobilistes.»
Jean Perrault devrait demeurer à la retraite, dit Maxime Hébert. «Voyons ce que le sang neuf peut nous offrir.»
Pour sa part, Annick Goulet dit avoir bien aimé comment il a géré la Ville de Sherbrooke. Les négociations ne traînaient pas en longueur. Tout le monde l'aimait, ajoute-t-elle, tout en lui souhaitant un bon retour.
Pierre Viau s'y oppose catégoriquement. «Ça serait comme ramener Jean Charest au gouvernement libéral!», lance-t-il.
Deux mandats
Mark Gaulin rappelle que l'actuel maire, Bernard Sévigny, avait promis de ne faire que deux mandats. Il souhaite donc bon retour à M. Perrault.
«Non», écrit Georges Vanier. «Ça prend du sang neuf. Il y a de très bons candidats qu'on gagnerait à mieux connaître pour remettre de l'ordre dans les grands projets de ces rêveurs du passé.»
Selon Pauline Bachand, il est «flatteur d'être courtisé» pour un retour à un tel poste.
Des internautes comme Caroline Drouin, Ember Marchand et Chantal Laneuville répondent «non» en choeur.
La Tribune a annoncé mercredi matin que Jean Perrault est courtisé par un groupe cherchant à le convaincre de revenir en politique municipale. Le principal intéressé n'écarte pas une bataille à la mairie face à son successeur Bernard Sévigny, a-t-il confirmé en exclusivité au chroniqueur Luc Larochelle.