Résultat : portif

En magasinant les humidificateurs dans une pharmacie de Sherbrooke, France Landry est tombée sur un appareil « portif », qui vous permet d'humidifier votre espace, « partout où vous aliez ».
Perles de traduction? Pas tout à fait, parce que le mot « portif » n'existe pas en français, pas plus que la forme « aliez ». Il y a plus de chances que ce soient des coquilles survenues au moment de retranscrire  les mots français « portatif » et « allez ».
Évidemment, ce n'est pas plus pardonnable, mais on peut supposer que le traducteur ou le graphiste avaient les bons mots en main avant de les transcrire erronément. Le reste de l'étiquette est d'ailleurs correctement traduit.
Mais on espère que, la prochaine fois, ils seront davantage « antiportifs ».
 
La chronique Séance d'orthographe sera de retour le samedi 21 janvier dans La Tribune.
Vous avez croqué des perles de toutes sortes? Vous pouvez nous les faire parvenir à l'adresse suivante : steve.bergeron@latribune.qc.ca.